Coup de projecteur – Le jeune public

Jeune public

Au mois de janvier, le maître nous a distribué une drôle de pellicule et des images mystérieuses… Il fallait se mettre dans la peau d’un réalisateur : Après avoir choisi certaines images, nous les avons classées pour qu’elles racontent une petite histoire. Ensuite, nous avons dû écrire les voix-off, les dialogues et les bruitages : quel dur métier que celui de réalisateur ! Quelque temps après, Venise, Eugénie et Marie, de l’association ARCALT, sont venues pour nous faire découvrir, sous forme de jeux très amusants, les pays représentés dans le festival. Mardi, c’était le grand jour au centre culturel Bellegarde : nous avons vu 5 courts métrages en V.O. Les histoires étaient très intéressantes. D’ailleurs, nous avons vite oublié les dames qui doublaient les dialogues en direct au fond de la salle ! Quelle surprise de redécouvrir dans les films les images sur lesquelles nous avions nous-mêmes travaillé au mois de janvier ! La semaine prochaine, nous voterons pour notre film préféré, comme un vrai jury de festival et nous projetons d’écrire au réalisateur qui aura remporté la palme de Borderouge !

Les enfants de l’école de Borderouge

Les commentaires sont fermés.