Etudiants E.I. Purpan – Gigante

Le premier mot qui m’est venu : mélancolique. La détresse d’un homme seul dans sa vie qui tombe amoureux d’une femme qu’il ne connait pas, qu’il a seulement vu. C’est un personnage attachant, un peu « bourru » qui lui donne des airs de « gros nounours ». Pour un européen, le film est tout de même très lent. On attendrait que l’histoire avance plus vite. Heureusement, le film est ponctué par des passages humoristiques. Ce sont surtout des comiques de situation plus que des « vannes » mais cela passe plutôt bien dans l’ensemble.

HUGO

Gigante ? Un géant, seul derrière sa caméra de surveillance. Seul devant le gigantisme d’une grande surface. C’est ce contraste entre solitude et gigantisme qui est frappant tout au long du film ! Malgré son physique imposant, le personnage est touchant, son attitude surprenante mais attachante. Après la télé-réalité, un nouveau moyen de se rendre compte des paradoxes de notre société.

CLAIRE

Les commentaires sont fermés.