Coup de projecteur – Le colloque « De cierta manera »

De cierta manera

Dans le cadre du Colloque « De cierta manera », organisé par l’IRIEC – Université du Mirail et le Festival Cine Latino, nous avons discuté avec Michèle Soriano, responsable de cette activité.

L’idée d’un colloque sur les femmes et le cinéma, nous dit Michèle, a surgi à partir de notre intérêt pour la production des femmes latino-américaines dont les films récents questionnent les rapports de genre, de sexe, de race… Nous avons voulu valoriser cette production en profitant de la présence de réalisatrices cubaines et en invitant Albertina Carri. Cette dernière, à qui sera consacrée une « Noche CARRI » et qui prononcera, également, une conférence, propose dans ses films la dénaturalisation du genre. Son cinéma, peu commercial et très déterminé, élabore une critique des codes sociaux, de la violence de genre et des relations de pouvoir. Quant aux réalisatrices cubaines, elles exposent un autre regard sur la société cubaine actuelle, aigu et pertinent, que nous devons découvrir et valoriser, car il relève de formes de pensée marginalisées ou tues. Nous tentons de rendre justice à des œuvres souvent méconnues.

Le colloque a lieu du 28 au 30 mars.

Paula OROSTICA

Les commentaires sont fermés.