Rencontre avec Andrés Wood

Wood
Violeta se fue a los cielos
Andrés Wood
Chili – Argentine -Brésil – Espagne 2011 1h50

Amateurs de voyages et de musiques traditionnelles, vous ne serez pas déçus! Andrés Wood offre un véritable panel des plus beaux paysages chiliens, argentins et français au sein de son dernier long-métrage Violeta se fue a los cielos. En recréant des passages de sa vie, le cinéaste a voulu rendre hommage à l’auteure, compositrice et interprète chilienne Violeta Parra .

Le scénario a été pensé par Wood, avec la collaboration du fils de Violeta, Angel Parra, chanteur et compositeur célèbre lui aussi, actuellement installé à Paris. « Angel et moi, nous nous sommes connus il y a environ 12 ans et, lors de rencontres sporadiques, nous avons eu l’idée et ensuite la possibilité de travailler ensemble autour de son livre homonyme sur la vie de sa mère », nous dit Wood. Ainsi, à partir des récits biographiques, le réalisateur s’est donné comme mission de « fusionner les passages de la vie personnelle de Violeta avec sa création artistique ».

Son admiration pour l’esthétique et la personnalité de cette femme a incité le réalisateur à faire un important travail de recréation de l’atmosphère de l’époque afin d’évoquer le contexte historique le plus fidèlement possible, comme dans ses films antérieurs. La musique du film est, d’autre part, une des grandes réussites. Les chansons de Violeta qui ponctuent la bande-son, remastérisées, parviennent à nous transmettre la force viscérale de cette artiste.

Par ailleurs, certains acteurs secondaires qui apparaissent dans le film sont des gens de la campagne, des « non professionnels ». « Ils ont travaillé avec beaucoup de plaisir et d’humilité » précise Wood, « leurs scènes comptent parmi les moments les plus mémorables du tournage ». Violeta se fue a los cielos nous plonge dans un tourbillon d’émotions à partir de scènes exemptes de dialogue et permet au spectateur de mieux saisir la personnalité de cette femme magnifique et controversée. « Je souhaite », confie Wood, « que le public se connecte émotionnellement avec le film et qu’il l’incite à connaître l’œuvre de Violeta Parra plus profondément « . Une œuvre poétique, engagée et belle…

Paula

BONUS – CONTEXTE DES FILMS : Violeta Parra, « Paloma ausente »

BONUS – AMBASSADEURS : Violeta se fue a los cielos

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Sorti au Chili l’année dernière, Violeta se fue a los cielos a connu un beau succès en salles. Plus de 32 0000 spectateurs en deux mois ont vu ce long-métrage, qui a été le film chilien le plus vu en 2011. Une grande réussite pour un film national qui porte à l’écran la vie d’une compatriote !

BONUS –

Les commentaires sont fermés.